Que savez-vous de la pédagogie Montessori?

Que savez-vous de la pédagogie Montessori?

« J’étais en désaccord avec mes collègues car je croyais que la déficience mentale était fondamentalement un problème d’éducation plutôt qu’un problème médical. »Maria Montessori.

C’est la citation que je préfère pour commencer cet article, en effet, ce dicton représente l’essence de l’approche Montessori que nous tenterons de mettre en évidence dans cet article: nous commençons par une carte d’identité du Montessori, puis nous tenterons de saisir tous les aspects de son programme d’enseignement, qui ne peuvent être décrits que comme distincts.

 

1 – Qui est Maria Montessori?

Maria Montessori est une enseignante et éducatrice de renommée mondiale, personnalité forte et premier médecin italien à avoir suivi l’approche scientifique de l’éducation. Elle s’est efforcée d’y parvenir par l’observation, le contrôle, l’expérimentation et la recherche scientifique fondées sur l’étude du développement des enfants et de leur mécanisme d’apprentissage.

Maria Montessori est née en 1870 dans la ville de Chiaravali, dans la province d’Ancône, dans le centre de l’Italie. Elle a été nominée trois fois pour le prix Nobel de la paix avant son décès aux Pays-Bas en 1952. Elle a étudié les travaux de Jean Ettard et d’Edward Seguan, célèbres pour leurs travaux sur les enfants handicapés, ainsi que ceux de Johan Heinrich Bastalutzi, Fredrik Frobel et Jean-Jacques Rousseau, qui réclamaient le retour de l’enfant à la nature. Montessori adopte l’idée d’élever l’enfant en fonction de sa tendance à se développer spirituellement, intellectuellement et dynamiquement à travers une gamme d’activités qui répondent à ses besoins et développent ses capacités au sein d’institutions spécialisées et selon des buts et objectifs éducatifs précis.

Quoi d’autre ?

Maria a ensuite fondé une école pour personnes handicapées appelée Ortofrinka et a travaillé comme directrice pendant deux ans. Au cours de cette période, elle a appliqué les principes de Seguan à l’éducation des enfants handicapés mentaux.  Ces principes l’ont permis de remporter un franc succès et découvrir qu’il y a de grandes erreurs dans les méthodes d’enseignement des enfants en état normal, puis, elle a dit son fameux dicton :

Tandis que les gens étaient plus impressionnés par le succès de mes élèves ayant des besoins spéciaux, j’ai été étonné et surpris de la survie des enfants normaux à ce très faible niveau d’éducation.

Elle a donc conclu que les méthodes qui fonctionnaient avec les personnes handicapées, si elles étaient utilisées avec des enfants en état normal, ils auraient sans aucun doute un grand succès. Et elle a consacré son temps à étudier cette question de tous ses côtés.

3 – La méthode d’enseignement Montessori en quelques lignes:

Montessori a suivi la méthode scientifique pour surveiller le système biologique du développement de l’enfant afin de concevoir un programme éducatif en prenant en compte les capacités et les caractéristiques individuelles de chaque enfant et en fournissant les moyens d’auto-éducation dans son environnement, à condition qu’ils soient naturels et capables de susciter l’intention de l’enfant.

Le système externe aide à construire le système interne

Dans ce contexte, il convient de rappeler la règle Montessorienne qui dit : « Le système externe aide à construire le système interne ». Cette règle est appliquée dans la classe au moyen d’outils pédagogiques selon les sujets à enseigner et l’organisation de ces outils selon l’ordre de leur présentation, de facile à difficile et de symbole à abstrait.

L’éducation dans la pédagogie Montessori doit être efficace, solidaire et orientée vers la nature de l’enfant, au moyen d’un système simple d’éducation, en évitant l’accumulation d’informations, l’endoctrinement et la mémorisation, car l’enfant doit reconnaître le monde qui l’entoure par ses sens.

En d’autres termes, on peut dire en résumé que l’approche Montessori est une méthode d’enseignement fondé sur une philosophie éducative; reposant sur le principe suivant: chaque enfant porte en lui la personne de demain. Une pédagogie qui insiste sur la nécessité de développer la personnalité de l’enfant de manière intégrée; aussi bien au niveau mentale, spirituelle que physique, afin de l’aider à développer ses capacités créatrices et à résoudre des problèmes et à développer des capacités de pensée critique et de gestion du temps etc.

 4 – Philosophie et principes de la méthode Montessori:

 « Le succès des enfants ayant des besoins spéciaux et leurs capacités à discuter avec des enfants en état normal est dû à un seul facteur : ils ont appris différemment », a déclaré Montessori, après avoir obtenu l’admiration des éducateurs.

Cette phrase résume une grande partie de la philosophie Montessori d’éducation des enfants handicapés, qui produit des résultats positifs avec les enfants en état normal.

Les piliers les plus importants de cette approche:

– Se concentrer sur la liberté et l’indépendance de l’enfant ( sa liberté de choisir les activités et les moyens qu’il préfère dans un ensemble d’activités prédéfinies). C’est-à-dire, c’est lui qui décide de ce qu’il souhaite apprendre et quand. L’enseignant est un guide et non pas un donneur d’ordres. Il propose des activités définies et laisse le choix à l’enfant de choisir telle ou telle activité sans jamais essayer de l’influencer.

-Respecter le développement psychologique naturel de l’enfant.

-Les classes contiennent des âges mixtes de 3 à 9 ans. ( pour consulter les livres Montessori pour les enfants du 3 à 9 ans, cliquez ici )

-L’enfant est dans un état de transformation continue et intense à la fois dans son corps et dans son esprit.

-Les années 3 à 6 sont l’étape de la construction d’un individu. ( Pour consulter les livres Montessori pour les enfants du 3 à 6 ans, cliquez ici).

-La philosophie de l’éducation de Montessori croit que l’éducation doit être efficace, solidaire et adaptée à la nature de l’enfant.

-Classes organisés: les classes Montessori sont calmes, sécurisés et organisés pour offrir à l’enfant un environnement calme qui réponde à son besoin de concentration et d’organisation.

-Les enfants apprennent par eux-mêmes: l’enfant construit ses connaissances par le biais de contact et d’interactions physiques avec l’environnement pour en faire ses images mentales, qui seront ensuite la base de l’enseignement abstrait.

-L’enfant répète l’activité ou l’exercice plusieurs fois pour qu’il puisse la maîtriser.

-L’approche Montessori est un mode de vie suivi par toute la famille. (pour consulter les livres Montessori pour les parents, cliquez ici)

-Le respect de l’enfant est le pilier le plus important de la méthode Montessori: lorsque votre enfant parle, utilisez des mots tels que « s’il vous plaît », « merci » et « désolé ».

-Respectez ses capacités et ses aptitudes et acceptez les différences et les écarts entre les enfants.

-Encouragez les enfants à prendre des responsabilités et à participer aux tâches ménagères et familiales.

-L’enfant apprendra tout dans le temps – ne vous inquiétez pas!

Ainsi, le système Montessori cherche à respecter la personnalité de l’enfant, à le mettre à l’abri des influences des adultes et à lui garantir une grande liberté au cœur de ce système. Un système éducatif fondé sur l’enfant en tant que participant positif dans un environnement spécialement préparé pour lui. Un environnement lui permettant de se déplacer et de sélectionner les tâches de façon spontanée et d’utiliser ses cinq sens pour explorer le monde qui l’entoure.

5 – Les salles et les classes selon la méthode Montessori.
La pédagogie Montessori
Source: https://encrypted-tbn0.gstatic.com/

L’environnement d’apprentissage selon la méthode Montessori repose sur six principes: liberté structurelle, ordre, réalisme (nature), beauté, atmosphère générale et vie de la société. Ainsi, les classes d’enseignement dans la pédagogie Montessori prend en compte ces points et est donc très simple; tous ses contenus sont adaptés à l’âge de l’enfant. Il n’y a pas de tableau ni de livre, l’apprenant est l’axe et non l’enseignant, il a la liberté d’expression et d’exercer toutes ses activités.

L’apprentissage commence à l’âge de trois ans et consiste à apprendre à écrire, à lire et à maîtriser les sciences et les mathématiques en fonction de l’âge et du degré de l’assimilation de l’enfant. Le principe de l’enseignement dans la pédagogie Montessori dépend de l’âge mental de l’enfant et non de son âge biologique.

Sur cette base, Montessori a créé une école pour handicapés et appliqué les principes de « Seguan » sur l’éducation des handicapés mentaux. Il a réussi effectivement à croire qu’il existait de grandes erreurs dans les méthodes et moyens d’éducation suivis pour enseigner les enfants en état normal.

Le succès de Montessori est dû à son attachement à deux objectifs principaux : Le premier est « biologique » consistant à aider l’enfant à grandir normalement, le second est « social » consistant à aider l’enfant à s’adapter à l’environnement dans lequel il vit en formant ses sens.

Vous n’avez pas pris votre tasse de café ?

6. Les étapes de croissance selon la pédagogie Montessori :

Avant cela, il faut savoir que Maria Montessori s’intéressait à trois aspects fondamentaux de son approche: la santé des enfants, leur éducation morale et leur activité physique. Maria Montessori a donc divisé l’opération du développement humain en quatre étapes fondamentales allant de la naissance à 24 ans, chaque étape ayant une vision particulière des caractéristiques, des méthodes d’apprentissage et des activités nécessaires.

Étape 1: De la naissance à 6 ans ( Les livres Montessori pour les enfants de 0 à 3 ans, et de 3 à 6 ans)

Montessori a insisté sur l’importance des six premières années de la vie de l’enfant. Dans cette période, Dr Montessori a remarqué que les enfants ont tendance à découvrir et à développer leurs capacités mentales et physiques. Ainsi, les compétences les plus importantes sur lesquelles les activités de Montessori devraient se concentrer étaient les compétences langagières et d’organisation; le perfectionnement des sens, le comportement social et l’adoption de petits objectifs. Donc, c’est une période qui correspond, selon Montessori, à l’adaptation de l’enfant à son entourage, qui se divise en trois étapes.

Les trois étapes : 

A – le stade de l’esprit absorbant : où l’environnement affecte et constitue la base de son apprentissage dans le futur. Maria Montessori utilise la métaphore de l’éponge pour expliquer la manière dont l’enfant absorbe les informations relatives à son environnement. Par exemple, un enfant apprend sa langue maternelle sans règles formelles et sans effort conscient, utilisant tous ses sens pour étudier son environnement et acquérir les informations dont il a besoin.

B – Les périodes sensibles: caractérisées par la répétition de l’enfant de certaines activités à maîtriser. Il existe plusieurs périodes sensibles : l’intérêt pour l’ordre (placement des objets dans l’environnement, la séquence de la routine quotidienne..), le mouvement du corps, langage…par exemple, si l’enfant est dans la période sensible d’ordre, vous devez vous assurer que les jouets sont rangés dans leurs endroits.

C – La période de conscience complète: l’enfant applique en pleine conscience ce qu’il a déjà acquis comme connaissances et compétences. Ainsi, Montessori pense que tous les problèmes de l’enfant sont dus aux mauvais traitement qu’il subit de la part d’adultes, par exemple un enfant peu habitué à l’indépendance, de sorte que la nourrice ou la mère effectue le travail à sa place.

Étape 2 : De 6 à 12 ans ( Les livres Montessori pour les enfants du 6 à 12 ans)

Dans cette étape, Montessori a remarqué de nombreux changements psychologiques et physiques chez les enfants. Elle a développé l’environnement de classes, de matière scolaire, et de choses naturelles proportionnellement à ces changements. Parmi les caractéristiques observées à ce stade : la tendance à travailler en groupe et le développement de l’imagination et du sens mora; l’organisation collective; et les capacités créatives et la formation de l’indépendance intellectuelle.

Etape 3: 12 à 18 ans

Montessori a souligné que ce stade est caractérisé par des changements physiques associés à l’âge de la puberté et des changements psychologiques qui l’accompagnent. Donc, les activités doivent prendre en compte les spécificités de ce stade, telles que l’instabilité psychologique et le manque de concentration à cet âge; ainsi que le développement d’un sens de la dignité et de l’estime de soi. Et cette étape est l’étape de la construction de soi – toujours selon Montessori -.

Étape 4: De 18 à 24 ans

Il est essentiellement l’étape de la maturité et Montessori n’a pas développé d’activités éducatives pour cette étape, mais elle a adopté un programme du développement personnel des personnes ayant mûri sous l’emprise de la philosophie de Montessori.

7. Rôle de l’enseignant dans la méthode Montessori: (Livres Montessori pour les éducateurs)

 Montessori a souligné que le rôle de l’éducateur et de l’éducatrice est d’observer l’enfant afin d’identifier ses intérêts et ses tendances, ainsi que de créer un environnement adapté à ses besoins. Autrement dit, tout ce qui entoure l’enfant doit être pour le servir et répondre à ses besoins, et l’éducateur ne doit pas le juger ou abuser de son autorité.

Par exemple; lorsque l’enfant lui demande s’il aime son dessin ce dernier ne doit pas exprimer son avis mais inviter l’enfant à exprimer sa satisfaction ou non vis à vis de ce même dessin. L’enfant fait un dessin pour lui, parce que ça lui plait et non pas pour obtenir l’approbation de son entourage. Donc, son rôle se limite à montrer comment manipuler le matériel pédagogique. C’est ensuite à l’enfant de reproduire ou non les gestes de l’éducateur.

pour plus de détails, vous pouvez consulter le site suivant: http://www.alternative-montessori.com/decalogue-montessori/ 

Ferme tes yeux, et repose-toi:

8. Les fondements psychologiques de la méthode Montessori Pour les personnes ayant des besoins spéciaux:

Ces fondements peuvent être résumés en quatre lois:

Première loi: Les activités devraient être d’un niveau inférieur à celui offert aux enfants en bonne santé.

Deuxième loi : tenir compte des caractéristiques du développement mental des enfants ayant des besoins spéciaux et de leurs tendances. (L’enfant doit être concerné par les stimulants riches qui permettent de satisfaire son expérience, car l’enfant handicapé mental vit des moments mentaux où sa volonté mentale d’accepter les informations est forte. Si nous laissons ces moments partir en vain, il est sans utile d’essayer de les restituer à nouveau.)

Troisième loi: il est nécessaire de travailler avec l’enfant dans les moments où il se trouve prêt à satisfaire ses tendances.

Quatrième loi: donner à l’enfant une liberté suffisante.

9. Méthodes d’application des fondements psychologiques selon la méthode Montessori:

La méthode Montessori peut être appliquée en fonction de différentes activités et formations, telles que:

– Formation pour la réadaptation des enfants ayant des besoins spéciaux pour les intégrer dans la vie sociale.

– Exercices éducatifs visant à fournir aux enfants ayant des besoins spéciaux des informations, des expériences ou des compétences spécifiques.

– Former le sens du toucher à travers le papier de verre (émeri )avec la diversification de son épaisseur et de son degré de rugosité.

– Entraîner le sens de l’écoute en distinguant les voix et les différentes mélodies tels que les voix d’oiseaux et d’animaux.

– Former le sens du goût, en distinguant le délicieux de l’amer, et le salé de l’acide.

– Entraîner le sens de la vue en distinguant les formes, les longueurs, les couleurs et les tailles.

– Entraîner l’enfant à compter sur lui-même grâce à l’utilisation d’outils pédagogiques.

10. Modèles d’activités de base dans l’école du Maria Montessori de la vie pratique :

La liste ci-dessous est un exemple détaillé d’activités et de tâches pouvant être consultées lors de l’application de la méthode Montessori:

– Ouvrir et fermer les boîtes, les boîtes de biscuits et différents types de portes et des placards.

– Verser les grains et de l’eau dans une bouteille à travers l’entonnoir.

– Plier les vêtements et les déplier plus tard.

– lever, porter et placer des objets sensibles ou faciles à casser.

– Lever et porter le petit tapis du sol.

– Plier et déplier le petit tapis du sol.

– lever, transporter et ensuite mettre une chaise.

– briller les meubles, les objets, les fenêtres et les miroirs.

– laver les vêtements.

– Arranger le lit.

– laver et sécher les ustensiles.

– Mettre les ustensiles de cuisine dans leur place.

– Fermer et ouvrir les rideaux.

– Arranger les fleurs dans le vase.

– Utiliser des ciseaux et les donner à quelqu’un.

– Manipuler(donner) des livres.

– Porter et démarrer une machine à enregistrer ou quelques choses pareils.

– Se laver les mains et le visage.

– faire un coup de peigne.

– tresser les cheveux (pour les filles).

– Attacher les ficelles.

– Pendre les vêtements sur le cintre.

– Saluer les amis et les étrangers.

– Nettoyer le sol.

– balayer le sol avec un balai.

11. Qu’est-ce qui distingue la méthode Montessori des autres méthodes connues et courantes?

La méthode Montessori présente plusieurs avantages:

Dans l’enseignement, l’enseignant / enseignante présente des cours aux enfants individuellement et les autres enfants peuvent observer s’ils sont intéressés.

– L’enfant ne doit pas participer à un travail auquel il n’est pas prêt, donc le désir d’apprendre est le moteur principal de chaque activité.

– Les enfants apprennent en pratiquant plus qu’écouter et mémoriser: les enfants apprennent à travers l’entraînement sur des outils pédagogiques qui incarnent les principes qu’un enfant doit apprendre ou maîtriser. Par exemple, lorsque les enfants reconnaissent des formes géométriques telles que des triangles; des carrés et des cercles, ils le font à travers des formes réelles et les utilisent en créant des plans.

– Le système Montessori est basé sur la liberté de choix et non sur la détermination du temps des activités: puisque tout dans l’environnement Montessori est conçu pour être utile et éducatif, l’enfant est libre de choisir ce qui lui convient le mieux.

Les fondements de l’enseignement: 

La capacité mentale de l’enfant

Sa capacité à contrôler le mouvement

L’utilisation des sens (évolution de l’observation)

La réflexion (développement cognitif)

La volonté (développement volontaire)

La conscience, la perception et le contrôle des émotions (développement émotionnel)

La capacité de distinguer entre le bon comportement et le mauvais comportement (développement moral)

Le mécanisme permettant de se faire des amis et d’être un membre actif du groupe (développement social)

L’utilisation du langage (développement du langage)

En d’autres termes, cette approche aide l’enfant à apprendre à développer son indépendance et assumer sa responsabilité; d’autant plus qu’elle l’aide à maîtriser les langues et les mathématiques et à approfondir son étude en matière de corps humain; la géographie; la zoologie; la botanique, la physiologie, les sciences de la terre, l’astronomie, l’histoire, les arts et la culture; la musique et la danse, ainsi que des compétences pratiques quotidiennes telles que la cuisine, la menuiserie, la couture

12. Quelle est la définition donnée à la discipline ou à l’ordre selon montessori?

L’approche éducative de Montessori est basée sur le contrôle de l’autodiscipline de l’enfant et son développement; elle lui permet également de changer son comportement à travers l’attirance de ses intérêts et ses désirs dans un environnement de « Montessori » soigneusement préparé.

Dr Montessori a déclaré que de nombreux enfants qui, selon nous, étaient indisciplinés sont en réalité frustrés par le manque de stimulation (motivation) appropriée et par le fait que l’environnement d’apprentissage ne leur convient pas.

Par conséquent, la méthode Montessori s’intéresse au développement de la discipline personnelle en enseignant à l’enfant comment gérer les désirs et les besoins. De même, elle met l’accent sur l’acquisition des compétences, le développement social, émotionnel, moral et volontaire de l’enfant en évitant le contrôle de l’enfant à travers la récompense et la punition

13. Exemples pratiques d’application de la méthode Montessori:

Enseigner l’écriture pour les enfants ayant des besoins spéciaux chez Maria Montessori:

Maria Mentessori rappelle que, dans le cas d’enfants handicapés mentaux capables d’apprendre, on peut entraîner les muscles et les former. Donc, la capacité d’écriture peut être appris par l’enfant handicapé mental. Elle ajoute qu’il est important, lors de l’enseignement de l’écriture, de l’examiner et l’observer en train d’écrire, quelle que soit la qualité de son écriture.

Apprendre les lettres: Apprendre les lettres selon la méthode Montessori est semblable à l’enseignement des formes, car les enfants apprennent à distinguer les formes géométriquesau moyen de toucher, puis en regardant. Nous trouvons également que « Maria Montessori » conseille de suivre cette méthode dans l’enseignement des alphabets en fabriquant des alphabets en bois ou du carton et les enfants les apprennentun par un en les touchant. Ensuite, les lettres sont affichées sur papier, vient ensuite la deuxième étape de l’apprentissage de l’écriture qui est l’apprentissage des lettres au moyen de la sensation visuelle.

14. Enseigner la lecture à un enfant handicapé mental:

Maria Montessori insiste sur l’importance de la compréhension en lecture: c’est une compréhension (lecture)  d’une idée à partir des symboles écrits. Les leçons de lecture commencent par le nom des objets connus ou qui sont dans la pièce, ce qui facilite la lecture à l’enfant. Il sait à l’avance comment prononcer les consonnes et les voyellesconstituant les mots. Ses étapes sont les suivantes:

L’enfant prend une carte portant le nom de quelque chose de spécifique. Son travail se limite à traduire les signes écrits en sons. S’il le fait de manière appropriée, l’enseignant ne doit que l’encourager à augmenter la vitesse de lecture. L’enfant place ensuite la carte à côté de l’objet portant son nom, puis, il passe à la lecture des phrases.

15. Enseigner le calcul à l’enfant handicapé mental:

Maria Montessori utilise des nombres pour enseigner aux enfants la méthode dite de longue échelle, qui consiste en un groupe de dix cordes, le premier mesure un mètre et le dixième mesure 10 centimètres – ainsi que dix règles en bois pouvant être utilisées avec les mêmes longueurs de corde- Les cordes sont transportés graduellement au milieu. Puis, ils sont saisi de ses deux côtés en formant une échelle que Maria Montessori l’appelle « l’échelle longue » les cordes ou les règles sont divisés en parties décimétriques ( chaque distance de 10 cm). Les distances sont tracées respectivement en bleu et en rouge sur les cordes (exercices de sens permettant aux enfants de distinguer les longueurs).

Si l’enfant est entraîné à ranger les cordons selonleur longueur; il lui est demandé de préparer les sections rouge et bleue en commençant par le plus court, puis donner des numéros pour chaque corde. Donc, l’enfant peut indiquer que le cordon n ° 1 contient (…..)une unité d’unités rouges, et (……) unité d’unités bleues; et ainsi de suite, l’enfant apprend les principes d’addition.

Il faut rappeler que Maria Montessori a créé différents dispositifs pour enseigner les quatre opérations du calcul de manière sensuelle, les enfantapprennent en s’amusant.

16.Méthodes pédagogiques utilisées dans l’approche Montessori:

Montessori a adopté diverses méthodes pédagogiques, fondées sur le principe de l’auto-éducation et de l’apprentissage libre, dont vous trouverez des exemples à travers ce lien, car on considère que les sens sont la base de l’apprentissage et du développement mental. Cela dépend de l’utilisation de divers moyens, par exemple:

– Collections de différentes formes géométriques.

– Ensembles de boîtes en bois de différentes tailles numérotées de un à dix.

– collections de panneaux de bois de poids différents et de formes géométriques différentes.

– Formes pyramidales et coniques,cylindres et cercles.

– Une variété de cloches dont les sonneriessont graduelles.

– Une variété de tissus.

– Une collection de feuilles colorées et différentes.

– Un ensemble de lettres en bois et de cartes pour apprendre à écrire et à lire (image et mot).

La méthode met également l’accent sur le rôle des parents et des tuteurs dans le développement de leurs enfants, qui doivent être conscients de leurs besoins et créer un environnement familial approprié en termes de décoration et de confort, car la famille joue un rôle complémentaire et auxiliaire de l’école dans le développement positif de l’enfant

 17. Jeux éducatifs compatibles avec la méthode Montessori:

Transporter la chaise: jeu adapté aux enfants de 2 à 5 ans, où la chaise est portée à l’endroit souhaité tout en évitant les collisions avec les personnes et les objets, de manière à resterla table de la chaise horizontale tout le temps.

Jeu de cirage de chaussures: Pour les enfants âgés de 3 à 5 ans, on doit insérer la main gauche dans la chaussure et l’élever à un niveau approprié, puis tenir le chiffonavec la main droite, après avoir placé un peu du matériau brillant, puis le passer sur la chaussure.

Jeux de boutons: Pour les enfants de deux ans et demi à trois ans, le but de ce jeu est d’apprendre à l’enfant à distinguer les différentes couleurs. L’enfant place tous les boutons d’une même couleur dans un plat séparé, après quoi l’enfant reconnaît les noms de couleurs.

Marcher sur la ligne: pour les enfants de 3 à 5 ans. Ce jeu éducatif a pour objectif principal de s’entraîner et de s’habituer au maintien de l’équilibre et de l’agilité où l’enseignant ou l’enseignante marche sur un fil et il met un de ses pieds devant l’autre et insiste sur l’équilibre. Après cela; l’enfant marche sur le fil calmement autant que possible en portant différentes choses. Le fil peut être formé sous différentes formes telles que le cercle ou le numéro 8…

18. Le programme d’enseignement Montessori est en place depuis un siècle et est-il toujours valable aujourd’hui?

L’approche pédagogique originale (essence) de Montessori reste la colonne vertébrale de toute méthode inspirée par ses principes et sa philosophie: il suffit d’insérer des changements appropriés (tels que l’utilisation d’un ordinateur et la modification d’exercices pratiques de la vie pour qu’ils soient conformes et adaptésà la culture) pour adapter l’enseignement à l’environnement qui s’impose inévitablement dans l’opération d’enseignement.

En général, les idées de Montessori restent valables car les étapes de l’évolution humaine n’ont pas changé. En outre, des recherches contemporaines confirment et répètent ce que Montessori a dit – il y a des années – dans le domaine de l’éducation des enfants. Par conséquent, la réponse est oui.

  Quelques livres de la pédagogie Montessori disponibles sur amazon:

L’enfant

La découverte de l’enfant, pédagogie scientifique : tome 1.

L’éducation élémentaire, pédagogie scientifique : Tome 2.

La formation de l’homme.

L’éducation et la paix.

Un autre regard sur l’enfant : de la naissance à six ans, Montessori pour les parents et les éducateurs.

Eveiller, épanouir, et encourager son enfants.

Vivre la pensée Montessori à la maison.

Apprends moi à faire seul : pédagogie Montessori expliquée aux parents.


Article écrit par Rachid Telouati, publié sur le site: https://www.new-educ.com/.

Traduit par Kamal Bagam.

About Kamal bagam

Bienvenue sur le site de kamal bagam, titulaire de master en droit des affaires, intéressé et chercheur en développement humain.

Vérifier aussi

Les plus demandés en bébé et puériculture

Les plus demandés en bébé et puériculture Bonjour, vous cherchez une poussette pour votre bébé? …

One comment

  1. I appreciate, cause I found exactly what I was looking for. You have ended my 4 day long hunt! God Bless you man. Have a great day. Bye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.