L’histoire de douleur !!

L’histoire de douleur !!

Je suis sûr que nous avons tous vécu cette histoire dans un moment de notre vie. Cette histoire qu’on invente pour reprocher l’autre et dispenser le soi. C’est une histoire liée à une expérience malheureuse de chacun de nous, et dans laquelle nous cherchons à jouer le rôle de victime pour gagner la compassion, la compréhension, et le soutien d’un autre. Une histoire qui diffère relativement d’une personne à une autre, mais qui nous est commune dans une seule chose : La douleur . Avez-vous demandé quel est le motif principal qui nous pousse à utiliser nos capacités, nos sens et investir notre temps pour blâmer quelqu’un ou même quelque chose?. Tout simplement, parce que nous:

  • croyons qu’il est la cause de notre malheur.
  • pensons qu’il est la cause des défis que nous vivons.
  • échappons et nous nous protégeons contre la réalité.

Le résultat est que nous créons ce que Ibrahim Elfakiy appelle une « histoire de douleur ». Qu’est-ce qu’une histoire de douleur? Avant de répondre, prenez votre tasse de café et commencez à lire :

I-Qu’est-ce qu’une histoire de douleur ?

Dans son livre : «Changez votre vie dans 30 jours (version arabe)», l’auteur Ibrahim Elfakiy définit « Histoire de douleur » comme étant une histoire qu’une personne construit à partir de l’expérience négative qu’elle a vécue et dans laquelle elle a subi des douleurs, des gémissements et des troubles psychologiques qui n’ont pas complètement guéri. Donc, elle a décidé consciemment ou inconsciemment d’utiliser son histoire en la racontant à quiconque pour justifier son échec dans telle ou telle situation.

Par exemple

Lorsque on échoue d’atteindre un objectif bien déterminé, on invente cette fabuleuse histoire que c’est « x » ou « y » qui m’a fait échouer et qui m’a fait perdre mon emploi, cette situation est semblable quand on échoue dans notre vie conjugale, ou dans notre amitié, amour…Il semble apparement à la théorie de complot.

Avec le temps et à chaque fois qu’on l’utilise, on y ajoute d’autres choses pour la rendre plus forte, plus persuasive, espérant qu’on gagne la compassion, compréhension et le soutien moral. Mais, on gagne en fait une fausse compréhension, et un soutien artificiel.

II-Comment savoir si j’utilise l’histoire de douleur ?

Pour savoir si vous utilisez l’histoire de douleur, l’auteur met à notre disposition un test sous formes de questions subjectives où il suffit d’y répondre honnêtement :

  • Avez-vous raconté l’histoire de votre expérience traumatisante plus d’une fois à la même personne?
  • Est-ce que cette expérience se déroule dans votre mémoire plus d’une fois dans la journée?
  • Vous trouvez-vous en train de parler à la personne qui vous a causé de la douleur même si elle n’est pas présente mais que vous imaginez qu’elle existe?
  • La personne qui vous a fait souffrir est-elle au centre de votre histoire?
  • Lorsque vous racontez votre histoire, cela vous rappelle-t-il d’autres choses douloureuses qui vous sont arrivées dans le passé?
  • Vous concentrez-vous sur la douleur que vous ressentez à cause de ce que vous avez perdu ou de ce que vous avez manqué?
  • Avez-vous décidé de ne raconter votre histoire à personne, mais vous continuez-vous à le faire ?
  • Vous trouvez-vous à la recherche d’autres personnes qui ont vécu des expériences similaires pour leur raconter la vôtre?
  • Votre histoire s’est-elle poursuivie telle qu’elle est au fil du temps ou y avez-vous fait un changement pour qu’elle vous convienne davantage et devienne plus efficace ?

Si vous avez répondu »oui » à trois de ces questions, vous utilisez – l’histoire de douleur. Laissez-moi vous demander : avez-vous déjà senti que vous vouliez vous venger de cette personne qui vous a causé de la douleur?

Prenons chacune des trois raisons fondamentales pour vous aider à vous débarrasser des histoires de douleur qui peuvent vous priver de votre tranquillité d’esprit, et vous faire perdre les jours qui passent sans que vous n’atteigniez vos objectifs de vie.

III-Pourquoi utilise-t-on l’histoire de douleur?

La première raison

« On utilise l’histoire de douleur parce que nous croyons qu’ils sont la raison de notre bonheur ou de notre malheur ».

Lorsque vous avez besoin d’un sentiment de sécurité et de sûreté, ou de bonheur et de confort, vous cherchez à satisfaire la personne qui est pour vous, la source principale pour subvenir à votre besoin. Pourtant, si vous commencez à vous sentir insécurisé et qu’elle ne peut vous accorder ce dont vous avez besoin; vous ne pouvez donc rien trouver à faire sans le blâmer pour le malheur que vous ressentez.

Pour mieux comprendre prenons cet exemple.

Tu as fait la connaissance de quelqu’un lors d’une conférence ou d’une réunion…, et tu as imaginé que c’est l’homme de ta vie. Tu t’es rapprochée de lui et tu as trouvé en lui toutes les caractéristiques d’un homme de votre rêve; en plus, il est propriétaire d’une grande société.

De son côté, il a été très impressionné par votre intelligence. Vous êtes devenus amis, il t’a demandé de travailler avec lui dans sa compagnie; alors tu as immédiatement accepté et vous ne vous séparez point. Tu portes un grand amour à son égard et tu vois en lui cette personne qui pourrait te donner l’amour et la tendresse que tu avais perdues dans ta vie.

Un jour, il t’a demandé si tu voudrais l’épouser, tu as accepté sans hésitation, vous êtes enfin mari et femme. Au fil du temps, tu avais très peur de perdre ton mari et de perdre ce dont tu avais besoin en termes d’amour et de tendresse; alors tu as essayé d’être toujours avec lui, que ce soit au travail, à la maison, en sortant ou en voyage, à tel point que tu lui a demandé de licencier l’une des employés. Il a refusé et t’a demandé de ne pas intervenir dans ses affaires professionnelles. Mais tu n’as pas arrêté, alors il t’a demandé de quitter ton travail et d’être pour lui sa femme.

Tu as en fait quitté ton travail et tu te sentais plus en insécurité, ce qui t’a causé une grande frustration; qui a conduit au fil du temps à la dépression. Alors tu as commencé ton voyage avec la psychothérapie et les médicaments sédatifs.

En effet, la principale raison de ton malheur est que tu as trouvé quelque chose qui remplit ton besoin; et quand tu as imaginé que tu pourrais le perdre, tu as été envahie par des sentiments négatifs ! Parce que tu as fondé ton bonheur sur son existence, et quand tu crains que votre vie conjugale serait détruite, il devient (selon l’histoire que tu as inventée) la source de ton malheur, c’est pourquoi tu blâme ton mari. C’est pourquoi je vous conseille de ne jamais attacher votre bonheur à personne; sinon, votre bonheur prendra fin à son départ.

La deuxième raison

« On blâme les autres parce qu’on croit qu’ils sont la cause des défis qu’on vit ».

Joseph est un jeune homme qui travaille dans une compagnie pétrolière et qui était satisfait de son travail; mais il n’aimait pas travailler avec son gérant car il était très exigeant et il n’était pas satisfait de tout ce que Joseph faisait; jusqu’à ce que Joseph décide de quitter tristement son emploi qu’il aimait tant.

Il a inventé donc l’histoire de sa douleur en blâmant son gérant; alors il avait l’habitude de le dire à tous ceux qui voulaient l’écouter, cela lui causait un profond sentiment négatif qui l’avait empêché de travailler pendant une période de six mois. Mais son histoire est devenue plus forte et lui a fait perdre son temps et son énergie et a affecté sa psyché, ce qui a conduit à sa dépression et est devenu accro de médicaments palliatifs !!.

La troisième raison

« Les gens utilisent des histoires de douleur pour s’échapper et se protéger contre la réalité ».

Il est facile pour une personne de créer une histoire où elle blâme des gens ou des événements afin de se protéger contre son affrontement et sa gestion; car cela peut lui causer de la douleur ou il peut la mettre dans des situations dans lesquelles elle ne veut pas être ou dire des choses qu’elle ne veut pas dire, et il suffit de raconter son histoire aux autres pour s’échapper.

Imaginez

Imaginez une fille qui voulait assister à une fête; elle a appelé son amie pour l’accompagner, mais, elle avait voyagé. Donc, elle a annulé l’idée d’assister ou l’a reporté jusqu’à ce que son amie revienne. Ce n’est pas quelque chose de confortable pour elle d’assister seule au sein d’un groupe de personne; cela la rend très nerveuse. C’est pour cela, elle préfère se faire accompagner de son amie en tant que sa porte parole.

Si nous posons à cette fille la question suivante: As-tu peur?. Elle y répondra «non, je n’ai pas peur »; Mais elle traduit cela en disant qu’elle aime partager avec son amie les événements de sa vie, ou bien elle va dire que les gens ne la comprennent pas, si pourquoi elle ne veut pas les affronter .

Malheureusement, nous soignons notre peur en évitant l’affrontement de la situation, et pour se soulager, on crée cette histoire de douleur. Je nous vous cache pas que j’étais parmi ceux qui ne peuvent assister à une occasion spécifique sans l’accompagnement de quelqu’un que je désigne spécifiquement. Et si on me demande, pourquoi tu n’y as pas assisté? je réponds naïvement: parce que mon ami ou mon frère ne voulait pas venir!!!

Joseph

Joseph est un jeune homme qui était brillant et excellent dans ses études et son travail d’été jusqu’à ce qu’il fréquente de mauvais amis et apprenne d’eux des choses qu’il n’avait jamais pensé faire un jour; y compris la consommation de drogues jusqu’à ce qu’il se retrouve dépendant et accro.

Sa vie est passée du calme à une nervosité excessive, de la clarté à l’ambiguïté totale. Ses parents étaient inquiets et ont décidé de l’emmener au médecin de famille; mais Joseph avait l’habitude de feindre des excuses pour ne pas faire face à la situation, et pour que le médecin ne découvre pas qu’il était toxicomane; sinon, sa position serait très mauvaise devant ses parents.

Il a continué pendant un an jusqu’à ce qu’il tombe inconscient et soit immédiatement emmené à l’hôpital où la vérité s’est révélée et tout le monde savait que Joseph était accro; et quand sa mère lui a demandé pourquoi? Il a dit: Vous ne m’avez pas accordé suffisamment d’attention et ne vous êtes pas soucié de ce que je voulais vraiment et je l’ai trouvé à l’extérieur.

Joseph a décidé de blâmer ses parents pour son problème au lieu de faire face à la vérité et de commencer immédiatement à se débarrasser de ce défi qui pourrait lui faire perdre son avenir et sa santé ainsi que le respect des gens pour lui !!.

Une stratégie à suivre: 

La plupart des gens ont utilisé des histoires de douleur à un moment de leur vie d’une manière ou d’une autre, certains ont appris d’eux et s’en sont complètement éloignés, et d’autres ont continué jusqu’à ce que cela devienne une partie essentielle de leurs comportements.  Il y en a d’autres qui peuvent les amener à penser au suicide ou à se venger de la personne blâmée et pensent qu’elle est la cause de leur misère. !!

Maintenant, laissez-moi vous demander. La vision est-elle claire pour toi sur « pourquoi les gens blâment les autres? » Avez-vous réalisé la vraie signification des histoires de blâme et de douleur? Avez-vous une histoire de douleur à utiliser maintenant? N’est-il pas encore bon pour vous d’arrêter de blâmer et de vous concentrer sur vos objectifs? N’est-il pas temps pour vous de réaliser les histoires de douleur et de les utiliser à votre avantage? N’est-il pas encore temps de pardonner et de confier vos affaires à votre créateur? quel est votre opinion ?

Voici cette stratégie proposée par Dr, Ibrahim Elfakiy et qui peut vous aider à vous éloigner des histoires de blâme et de douleur, écrivez:

  • Un défi que vous traversez dans votre vie maintenant et écrivez le nom de la personne que vous pensez être la cause de ce défi.
  • Trois raisons pour lesquelles il y a ce défi dans votre vie?
  • L’histoire que vous dites aux gens pour blâmer quelqu’un.
  • Le sentiment que vous ressentez lorsque vous racontez votre histoire aux autres.

About Kamal bagam

Bienvenue sur le site de kamal bagam, titulaire de master en droit des affaires, intéressé et chercheur en développement humain.

Vérifier aussi

Ce livre pourrait changer votre destin financier

Ce livre pourrait changer votre destin financier Voici une formule prononcée par Napoléon Hill, dans …

2 Commentaires

  1. Hi there. I discovered your blog by the use of Google while searching for a comparable topic, your website came up. It appears to be good. I have bookmarked it in my google bookmarks to visit then.

  2. I’m really enjoying the design and layout of your site.
    It’s a very easy on the eyes which makes it much more enjoyable
    for me to come here and visit more often. Did you hire out a developer to create your theme?
    Exceptional work!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.