cessez d'etre gentil

Cessez d’être gentil soyez vrai

Cessez d’être gentil, soyez vrai

N.B: Ce livre: « Cessez d’être gentil » est destiné aux gens qui sont trop gentils et je ne vous conseille pas de le lire si vous n’en êtes pas.

Cessez d’être gentil, soyez vrai ! est un seau d’eau lancé pour nous éveiller de notre inconscience. Il y a urgence à être d’avantage conscients de notre manière de penser et d’agir. Le message de Cessez d’être gentil, soyez vrai ! est plus actuel que jamais.

Dans ce livre, l’auteur « Thomas D’ansembourg » considère certains comportements comme des erreurs. Il étudie des choses que les bonnes personnes font de bonne foi et de manière normale. Mais qui nuisent à leurs relations et les privent de la joie dans leurs vies, en leur volant du temps et de l’énergie précieuse. Il a résumé ces comportements en plusieurs erreurs contre-productives qui méritent vraiment notre attention.

cessez d’être gentil

Exemple :

Kamal est très gentil avec toutes les personnes, il prend toujours en compte leurs sentiments. Tous ceux qui lui demandent de l’aide à tout moment. Il pense qu’il fait ce qu’il faut et que les gens le traiteront de la même manière. Pourtant, ce n’est que l’inverse de ce à quoi il s’attendait.

Si vous êtes comme Kamal, je suis sûr que le mot « non » sera difficile à dire. Mais si vous ne le dites pas, vous nuirez  votre soi et vous le chargerez au-delà de ses capacités.

Ainsi, si vous réfléchissez de vos comportements « gentils », vous constaterez souvent qu’il s’agit de comportements « défaitistes ». vous dites oui, quand vous devez dire non, ou vous faites semblant d’être calme lorsque vous êtes en colère ou vous mentez parce que vous craignez blesser les sentiments d’autrui. C’est-à-dire que pour garder votre gentillesse avec les autres, vous commettez des erreurs qui peuvent affecter négativement votre vie personnelle et vos relations sociales.

Voici les plus grandes erreurs-selon l’auteur- que peuvent commettre les gentils :

C’est à force d’être trop gentil qu’un jour, les autres finissent pas vous rendre méchant

  • Tendance à la perfection

En cherchant à être parfait, il impose des pressions sur lui. Un effort pour prouver sa personnalité et accomplir au mieux ses tâches et la satisfaction permanente des autres. Ici, il faut préciser que le fait d’atteindre la perfection n’est pas un défaut en soi, mais il devient erreur quand il vous incite à vous fixer des normes irréalistes ou qui vous fait perdre ce que vous ne pouvez pas supporter (effort, le temps, l’argent….). Pour corriger cette erreur, vous devez croire que personne n’est parfait et que la perfection n’est pas le seul moyen d’avoir l’acceptation des autres.

  • Vous prenez des engagements supérieurs à votre capacité

Habituellement, nous tombons dans une situation difficile sans qu’on se sente. Soit on dit non à une personne chère qui demande quelque chose, et on sentira de l’égoïsme et de culpabilité, soit on essaye de faire tout ce qu’il nous demande, et comme ça, on épuise notre énergie.

  • Vous ne dites pas ce que vous voulez 

Vous pouvez y avoir recours parce que vous pensez que ce que vous voulez est socialement inapproprié, que vous ne voulez pas paraître faible, que vous craignez le rejet ou que vous ne voulez pas blesser quelqu’un que vous aimez. Dans tous les cas, ne pas divulguer vos sentiments et vos exigences et le fait de réprimer ce que vous voulez pour les autres vous mènera à une sorte de maladie mentale et organique, ainsi, votre personnalité sera dissipée avec le temps.

Nous avons pris l’habitude de dissimuler ce qui se passe en nous afin d’acheter la reconnaissance, l’intégration ou un confort apparent plutôt que de nous exprimer tels que nous sommes. Nous avons appris à nous couper de nous-mêmes pour être avec les autres.

  • Vous réprimez votre colère

Ce que l’on entend ici, c’est de garder les nerfs calmes pendant que vous bouillez à la suite de l’exploitation de votre gentillesse et votre respect pour eux. C’est ce qui est considéré comme une sorte de falsification et de mensonge envers soi et les autres. Et l’appel à ne pas réprimer votre colère ne signifie pas que vous éclatez comme un volcan, tout ce que vous avez à faire est de montrer aux autres que cela vous gêne afin que cela ne se répète pas.

  • Raisonner au moment d’impulsion 

L’auteur explique ici comment vous ne devriez pas vous défendre en cas d’attaque, mais essayez de comprendre la colère de l’autre partie et écoutez-le jusqu’à ce qu’elle termine son discours. Quand sa colère est finie et qu’il est capable de vous écouter judicieusement, vous pouvez donner votre point de vue.

  • Simple ou blanc mensonge

Si quelqu’un demande votre point de vue sur n’importe quoi, soyez honnête, si douloureuse soit la vérité, c’est moins douloureux que la dure conséquence du mensonge.

  • Vous donnez des conseils

Les conseils directs n’aident vraiment personne, surtout s’ils sont présentés de manière agaçante. Par conséquent, si vous continuez à donner des conseils à quelqu’un, il s’enfuira ou il cachera des secrets à votre sujet. Si vous dites à un ami qu’il a tort et qu’il est supposé faire l’inverse de ce qu’il faisait, ici vous avez jugé ses actions et il pense que vous êtes meilleur que lui, ce qui l’amène à fermer ses oreilles et le forcer à ne rien entendre.

  • Vous sauvez les autres 

Si vous connaissez quelqu’un qui commet une erreur, n’essayez jamais de le protéger. Votre tentative de le protéger ne l’aidera en rien, voire, elle le poussera à continuer ses actions. Essayez de ne pas le réprimander ou ne lui donne pas l’ordre de faire quelque chose, mais explique lui le problème et  comment il peut le blesser. Ne faites pas de jugements, aidez-le à prendre la décision et sa propre conclusion et n’essayez pas de le contrôler.

Et ces erreurs causent des maux à ceux auxquelles nous nous intéressons lorsque notre comportement devient une tentative irréfléchie de les contrôler et de contrôler leur vie.

Et l’écrivain vous rassure que le fait de vous  débarrasser de toutes ces erreurs et en dépit de changement des aspects de votre personnalité et de la manière dont vous interagissez avec différentes situations, vous resterez néanmoins une personne agréable. J’espère que vous trouverez cet article intéressant. A bientôt.


About Kamal bagam

Bienvenue sur le site de kamal bagam, titulaire de master en droit des affaires, intéressé et chercheur en développement humain.

Vérifier aussi

Ce livre pourrait changer votre destin financier

Ce livre pourrait changer votre destin financier Voici une formule prononcée par Napoléon Hill, dans …

3 Commentaires

  1. Simply wanna remark that you have a very decent website , I love the design it actually stands out.

  2. This web page is really a stroll-by for all the information you wished about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely uncover it.

  3. very nice submit, i actually love this web site, keep on it

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.